Nancy : Un marché immobilier dynamique avec des investisseurs sur le retour

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

Décryptage de Christian Zuniga, Damien Diter et Jean-Guy de Bazelaire, conseillers en immobilier OptimHome.


Après une année 2015 synonyme de reprise du marché immobilier, OptimHome confirme la progression du marché sur 2016. L’année clôture, en effet sur un volume de transactions en hausse de plus de 10 % sur Nancy et sa première couronne. L’autre bonne nouvelle, c’est la stabilisation des prix qui génère un point de rencontre entre l’offre et la demande. Ce dynamisme se retrouve aussi bien pour les biens à petits budgets que les « haut de gamme », constate Christian Zuniga.

Les primo-accédant sont dans une démarche particulièrement active. Ils profitent des taux d’intérêt bas qui leur offrent la possibilité d’acquérir quelques m² supplémentaires. Il est en effet à noter qu’une hausse des taux d’intérêts de 1% fait baisser la capacité d’emprunt de près de 10% précise Damien Diter.


Le prix moyen au m² dans l’ancien pour les maisons et les appartements se situe à 1 860€ (avec un minimum à 1 400€ et un maximum à 2 800€ par m²). Ce prix moyen n’a guère évolué depuis la crise immobilière.

OptimHome constate un véritable engouement pour Nancy Grand Cœur : les promoteurs vont en effet y construire près de 700 logements dont une partie pour les primo-accédant, entre le Pont des Fusillés et le Centre Saint Sébastien. Ces constructions vont permettre à des familles qui s’étaient excentrées ainsi qu’à des retraités de s’installer près du centre-ville.

Malgré tout, les prix élevés, de l’ordre de 3 000 à 3 600€ par m², interroge sur la possibilité de revente à plus ou moins courte échéance.


Proche du centre-ville, de nombreux investisseurs sont à la recherche de petites surfaces situées notamment à proximité des universités constate Jean Guy De Bazelaire. Près d’une vente sur trois est réalisée dans ce cadre-là.

Le marché immobilier sur Nancy et ses environs devrait rester attractif en 2017. En revanche, il est à noter une certaine érosion de l’offre, des projets de ventes sont décalés ou retardés. Les acquéreurs, eux, sont toujours présents et dans l’attente de biens correspondants à leurs critères de recherche.

Le flash

займ онлайн