Crédit immobilier : pas de bouleversement en cette rentrée

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

Profitant toujours des opportunités créées par les taux historiquement bas, les prix toujours attractifs et le PTZ disponible aussi bien dans le neuf que dans l’ancien, les primo-accédants continuent de représenter la moitié des emprunteurs faisant appel au courtier Cafpi. Analyse.


La hausse des taux n’a pas impacté leur pouvoir d’achat immobilier, même si l’effort qu’ils consentent pour accéder à la propriété et légèrement plus important.


Chez les primo-accédants, les montants et durées des prêts stagnent par rapport au mois dernier : 196 162 € sur 234 mois, contre 197 032 € sur 235 mois en décembre. Malgré cela, leur effort s’est accru, puisque leur acquisition représente 4,46 années de revenus contre 4,14 ans le mois dernier.


Même situation chez les accédants : ils empruntent autant et sur la même durée que le mois dernier : 193 006 € sur 187 mois contre 193 959 € sur 187 mois en décembre. Pour eux, l’effort est moindre. Il représente 4,64 années de revenus contre 4,94 avant.

Le flash

займ онлайн