Lille teste la mise en place d'un Organisme foncier solidaire

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

C'est une pratique courante en Angleterre, en Suisse ou en Belgique. Ce dispositif permet aux futurs propriétaires d'acquérir un bien sans devenir pour autant propriétaire du sol. En effet, celui-ci reste la propriété d'un Organisme foncier solidaire à but non lucratif.


La maire de Lille, Martine Aubry, a ainsi donné le feu vert à la commercialisation de 13 logements du centre-ville lillois sous ce dispositif solidaire afin d'encourager la diversité sociale et la présence des classes moyennes. Les prix, plafonnés à 2 100€/m2, sont largement inférieurs à ceux pratiqués sur le marché.

Par ailleurs, une limite de 44 000€ de ressources annuelles conditionne l'accès à ce dispositif expérimental d'OFS. D'autre part, les bénéficiaires du dispositif devront verser une redevance à l'Organisme foncier solidaire à hauteur de 1€/m2. Enfin, des critères de ressources conditionnent la revente du bien acquis.

Le flash

займ онлайн