Logement : des nouvelles exigences énergétiques à venir

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

À partir de 2018, des nouvelles exigences énergétiques s'appliqueront pour les logements en location. Les propriétaires seront tenus d'assurer à leurs locataires une performance énergétique minimum qui garantira la décence du lieu.

 

Surface et confort : les deux critères déjà nécessaires

Jusqu'à maintenant, aux yeux de la loi, pour la sécurité de ses locataires, le propriétaire devait s'assurer que le bien en location répondait à deux critères : une surface et un confort minimum, c'est-à-dire une pièce d'au moins 9m2, une hauteur sous plafond de 2,20 mètres ou 20m3 de volume habitable.

 

En 2018, deux nouvelles étapes à venir

Dès le 1er janvier de l'année prochaine, la prévention des infiltrations d'air intempestives entreront dans le calcul de la performance énergétique du logement. Ainsi, les cheminées devront être équipées de trappes. L'étanchéité des portes et fenêtres, mais aussi des murs et des parois donnant sur l'extérieur, devra être suffisante. Les accès vers des pièces supplémentaires non chauffées devra être signalé.

En juillet, une seconde étape prévoit la nécessité pour le logement loué, de disposer d'une ventilation en état de marche ou d'autres systèmes qui garantiront une bonne circulation de l'air.

Le flash

займ онлайн