Immobilier : une majorité de locataires franciliens mécontents

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

Via une étude du réseau imobilier Guy Hoquet, l'institut de sondage Harris Interactive a enquêté sur la percetion et les attentes des locataires français pour l'année en cours. Si les résultats montrent qu'une majorité de ces locataires sont insatisfaits, les franciliens sont particulièrement mécontents.

 

Un logement adapté est difficile à trouver

La plupart des locataires interrogés confient avoir ont eu beaucoup de difficulté à trouver un logement adapté à leur besoin actuel. Si la plupart d'entre eux ont directement traité avec leur propriétaire, ils sont 38% à être passés par une agence de location. Le reste des personnes interrogées ont combiné leurs réseaux amicals, familials, personnels et les plates-formes de location en ligne.

Par ailleurs, le temps pour trouver un logement constitue une autre source de mécontentement en Île-de-France où 45 % des actuels locataires franciliens déclarent avoir trouvés leur logement après un temps de recherche supérieur à trois mois.

 

Des loyers élevés : bêtes noires des jeunes

L'étude révèle que le segment des jeunes de 25 à 34 ans ainsi que les demandeurs d'emploi sont particulièrement impactés par la cherté des loyers dans la région francilienne. Ainsi, le niveau de loyer est la première réticence évoquée dans l'ascession au logement avant le type de bien offert et le niveau de revenus dont ils disposent.

 

Plus d'attentions demandées aux propriétaires

Les résulats de l'étude d'Harris interactive via Guy Hoquet montre que les principales revendications des locataires envers leurs propriétaires sont l'amélioration de l'isolation des fenêtres, une meilleure prise en compte des demandes de réparations et d'aménagement, et enfin une meilleure réactivité en cas de problème concernant leut logement. Ils sont par ailleurs 67 % a demandé des obligations légales plus contraignantes vis-à-vis des propriétaires.

Le flash

займ онлайн