Location : deux nouveaux diagnostics obligatoires

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

S'ils sont déjà obligatoires depuis 2009 pour les habitations de plus de 15 ans, à partir du 1er juillet prochain, les propriétaires de logements en location devront s'acquitter de deux nouveaux diagnostics obligatoires pour tous les logements : le gaz et l'électricité.

 

Des problèmes de raccordement

Le plus gros problème des installations électriques reste la mise à la terre qui est défectueuse dans 80% d'entre elles. D'autant que plusieurs copropriétés manquent d'un accés direct à la terre depuis la disparition des canalisations en plomb. Le second défaut concernant l'électricité porte sur la non présence de disjoncteurs différentiels dans l'installation électrique du bien.

 

Beaucoup d'accidents recensés

Concernant le gaz, ce sont 5 000 personnes chaque année qui sont intoxiquées suite à une fuite dont 100 qui en décèdent. De son côté, une étude de l'Observatoire national de la sécurité électrique dénombre à 50 000 par an les incendies causés par une défaillance électrique dont les victimes s'élevent à 3 000 dont 40 décès.


Un diagnostic intégré aux forfaits obligatoires

Le Groupe de Réflexion sur la Sécurité Électrique dans le Logement (GRESEL) à l'origine de l'initiative pour rendre ces diagnostics obligatoires, conseille aux propriétaires de faire expertiser leur installation en cas de doute. Il rappelle également que ce diagnostic, dont la durée de validité est de six ans, est inclu dans les forfaits de diagnostics techniques obligatoires.

Le flash

займ онлайн